Le 15/8/2011, 12:19
CCC Camp 2011, day 3

C’est donc avec un peu de retard que je continue la mise en ligne de notre périple Berlinois au CCC Camp 2011 ...

Ce jour suivant fut-il plus calme ? Pas vraiment. En fait, le problème avec ce Camp, c’est qu’il se passe au contraire beaucoup trop de choses, donc de nombreuses difficiles à prendre en photo pour vous en faire part ici ...

Tout d’abord, je vois que je vous ai montré notre campement DYI (pour "Do It Yourself", qui décrit la façon dont notre tente a été conçue (en français on dirait aussi "à l’arrache")), mais toujours de l’extérieur. De l’intérieur, cela donne ça :

L’ambiance y’est agréable est les hackers prennent un peu de temps pour leurs emplettes réseau et autres communications habituelles ou de camping ...

Il est même possible, sur un lieu commun du camp, consacré aux bar et aux endroits où manger, de se reposer dans des hamac, judicieusement posés au milieu d’une clairière d’arbres illuminés par une boule disco !

Visite du Core Network

Un toulousain, membre de l’équipe réseau, a proposé à Gregory, Solvei.g et moi de visiter le réseau de coeur du camp. C’est évidemment avec joie que nous partageons avec vous ces quelques photos et informations !

Le "datacenter" qui accueille les routeur de bordure et les switch de coeur est dans un containeur fermé et climatisé. Ainsi, aucun risque de poussière, chaleur etc.

L’intérieur semble en bazar, mais vu le nombre de fibres et le côté temporaire de l’installation, c’est plutôt bien réalisé.

Les serveurs de stockage des streams permettent de mémoriser la vidéo de chaque salle, et assurent une qualité de service maximale sur le site pour des services comme le DHCP, le DNS etc.

Rendez-vous de l’EFF

L’Electronic Frontier Fondation a utilisé comme prévu notre lounge pour sa petite réunion pendant le camp.

C’est donc avec joie que nous avons accueilli Katitsa et John Gilmore pour ce rendez-vous ...

Dernières photos de la journée

Pour finir la journée, un petit tour au Metalab, le hackcenter de Vienne où nous avons pu admirer les antennes qui leur permettent d’émettre d’un côté en grandes ondes, et de l’autre avec une antenne qui devrait rebondir sur la lune pour joindre les états-unis depuis l’allemagne ou l’autriche !

enfin, quelques photos de nuit pour le fun absolu du lieu :