Vous êtes ici : Accueil » français » 34c3 jour 1 : Hardware Hacking

34c3 jour 1 : Hardware Hacking

D 28 décembre 2017     A Benjamin Sonntag    


En fin de journée, j’ai pris une heure pour me promener dans l’immense espace (tout est immense cette année : le centre des congrès de Leipzig est gigantesque...) dédié aux hackerspaces de la fédération des CCC, espace de hacking majeur, souvent matériel...

The Balance Wheel

Au premier stand, au cccFr (donc de Francfort), je suis tombé sur une Balance Wheel : une balle de ping-pong en équilibre sur une double-roue, éclairée par une ampoule ayant en face un capteur solaire.

En fonction de la tension à la sortie du capteur solaire, on sait si la balle de ping-pong est bien "en face" ou "en train de tomber". On peut donc, en faisant tourner les 2 roues, la rétablir.

Système auto-stabilisant très impressionnant, en voici une petite vidéo :

L’idée est a priori toute simple, mais la réalisation est vraiment belle, tant sur le coté logiciel (bien réalisé à l’aide de 2 boucles de rétro-action, la seconde compensant la variation de la lumière du jour !) qu’au niveau matériel : un bel exemple d’artisanat chez un hackeur.

Pour ceux qui veulent tenter de réaliser un tel système, il a sa page sur HackADay.io bon courage à vous !

mooo

Stand suivant, je tombe sur ce panneau lumineux, qui, à l’expert réseau Linux que je suis, est transparent : il faut utiliser la commande NetCat (nc) sur un ordinateur (34c3.mooo.com) sur un port TCP particulier (1234)

A cette adresse, je m’attendais à un message, mais rien ne se passe...
Je tape donc "poipoi" mon mot de passe favoris (lien vers la "best pull request 2017" d’après Reddit)
et pouf, l’afficheur change pour afficher le nouveau message !

C’est ainsi à de nombreux endroits au 34c3 : les hackeurs aiment bien faire des outils interactifs, où non seulement on s’amuse d’une réalisation technique plus ou moins complexe, mais on peut parfois deviner comme un grand comment l’utiliser !

Twang à C-Base : gyroscope & led strip

Continuons notre périple à C-Base, le célèbre hackerspace de Berlin au lieu improbable. Là je tombe sur un jeu sous forme d’un ruban de led (Led Strip) et d’un bouton de porte flexible...

Mystère :

Le principe technique est simple, et la réalisation est, à nouveau, très impressionnante :

  • une ligne de led multicouleur programmable (ledstrip)
  • un genre de ressort de porte, en haut duquel on fixe un gyroscope, qui permet donc de savoir si on est "un peu" ou "beaucoup" penché "à droite", à gauche, vers l’avant, vers l’arrière
  • un micro ordinateur basique (genre arduino ou raspberry pi, je ne me souviens plus)

le jeu se joue ainsi :

  • vous avez un point vert en bas, le but est de l’ammener en haut
  • pour cela vous poussez le ressort vers l’avant.
  • des points rouge descendent, et vous devez les éviter
  • pour les éviter, on penche à droit ou gauche le ressort pour déclencher un genre de "laser" bleu autour de son point vert, qui dure 1 seconde, et détruit les points rouges à une certaine distance.


Le Ledstrip

Evidemment, à chaque niveau passé, de nouvelles options apparaissent (comme de la lave, jaune, qui brille, des tapis roulants bleu etc.) rendant le jeu plus difficile.


Le circuit Arduino Mega

une rapide démo en vidéo :

Et bien entendu, le code source est disponible sur Github, Twang, the 1D dungeon crawler

Et la, magie du CCC Congress, le hackeur qui avait monté ce jeu m’a offert un ressort de porte et un gyroscope, pour m’inviter à fabriquer le mien à Paris !

Un magnifique panneau de led à CBase

Les lumières qui clignotent, c’est un grand classique des milieux hackeurs. Chacun d’entre nous, apprenant l’electronique, a fait clignoter des trucs ...

a CBase, je suis tombé sur un magnifique panneau de led, avec des belles couleurs et une diffusion très propre de la lumière, évitant le points lumineux fort entouré de nuit...

En fait, la personne à l’origine de ces panneaux m’a expliqué qu’en dehors d’un simple "led strip" (à nouveau...) constitué de LEDs mises bout à bout pilotable par un bus série simple, il disposait d’un plastique blanc diffusant la lumière. Une belle idée à reprendre...

Et entendant beaucoup parler de ces led strip, que je n’ai jamais utilisé, ils se trouvent facilement sur des fournisseurs chinois divers à essayer !