Le 10/8/2011, 03:45
CCC Camp 2011, Day 0

Bon, cette année à nouveau, comme il y a 4 ans, je pars au CCC, le Chaos Communication Camp, qui a lieu à nouveau à Finowfurt, sur une ancienne base aérienne militaire russe ...

En ce jour 0 (dernier jour des préparation et montages) tout commence ...

Démarrons les quelques articles que j’espère bien produire pendant ce camp par quelques photos rapidement décrites ...

Le CCC, c’est un camp en pleine nature, mais avec du courant, du réseau, et des gens talentueux qui, du monde entier (et surtout d’Allemagne et du reste de l’Europe) viennent partager, échanger, se rencontrer, autour d’un schéma électronique, d’un pc branché sur le réseau, d’une radio amateur longue portée, danser sur quelques notes, partager un verre sous un bosquet équipé de boule à facette ...

Donc, dès l’arrivée, l’aventure commence : le badge qui nous est remis est un R0ket, une plaque électronique en forme de fusée, avec un petit LCD sur la face et une petite batterie sur le dos, qui peut afficher son nom ... un jeu, une fractale ou tout un tas d’autres informations. On verra peut-être plus tard ce que sait faire de plus ce bidule (radio rfid, mesh-network, toutça...)

Ensuite, quelques tentatives de montage de village plus tard, (échouées pour l’instant, mais ce n’est que partie remise !), la nuit tombe, un frugal repas, un club-mate (LA boisson des geeks d’Europe :) ) et un peu de musique ... Place à la nuit et aux lights !


La fusée du CCC, LE symbole du Club depuis quelques années ...
Derrière, un des bunkers qui seront utilisés pour les conférences, de très haut niveau


Un autre bunker, celui-là, surmonté d’une structure en wireframe, abrite le hackerspace, un endroit ou tables courant électrique et réseau informatiques sont légions, et ou les hackers se retrouveront pour échanger trucs & astuces, tester des programmes, de la sécurité etc.


Cette boule éclairée, située sur un autre bunker, s’est avérée être un objet acoustique parait-il intéressant à découvrir ... Nous verrons plus tard !

Bon, maintenant dodo, j’essaierais de vous en montrer plus dans les prochains jours, pourquoi pas sous forme de quelques séquences vidéo !

à très vite ...